Ce que l'on oublie

Vous êtes ce que l'on oublie

Même plus une lumière dans la nuit

Vos apparitions dans nos songes

Ne sont qu'un mal qui nous ronge

 

A l'heure anxiolytique

Nous préférons nous déguiser

Festivisation frénétique

De l'Ancien Monde renversé

 

Vous êtes ce que l'on oublie

Même plus un pétale sur le gris

Vos apparitions dans nos rêves

Ne nous laissent aucune trêve

 

A l'heure psychologique

Nous traitons nos angoisses

Avec notre pseudo-logique

Dans nos nouvelles paroisses

 

Vous êtes ce que l'on oublie

Même plus une vue de l'esprit

Nous ne faisons que passer

Laissez nous vivre sans penser

 

A l'heure médiatique

Nous sommes des morts-vivants 

Même la France est l’Amérique

Alors restons enfants

 

Please reload

Please reload