La métamourphose

Il n'y a de connaissance de soi que par la métamorphose, qui est un passage nécessairement douloureux durant lequel le sujet va de travers en solitaire.

 

L'amour comme événement propulsant le sujet hors-soi ouvre à la connaissance de soi puisque il confronte le sujet à sa solitude.

Please reload

Please reload