Tsundoku

Tsundoku est un mot japonais (littéralement intraduisible en français) signifiant l'empilement de livres non lus.

 

Arthur Schopenhauer, déjà à son époque, notait la confusion faite par un grand nombre entre l'acquisition d'un livre et sa lecture.

 

Il ne suffit pas d'acheter un livre pour l'avoir lu.

 

Aujourd'hui avec les Kindles (liseuses) ce phénomène est démultiplié.

 

J'ai un tas de livres non lus dans ma Kindle.

 

On pourrait appeler ça Tsundokindle.

 

À y regarder de plus près cela ressemble au même principe que le bon vieux magnétoscope et ses cassettes VHS.

 

Lorsque je savais que je ne pourrais pas regarder une émission à la télévision je programmais son enregistrement via le magnétoscope.

 

En réalité, je n'ai jamais pris le temps de regarder les émissions enregistrées mais le simple fait de savoir que ces émissions étaient stockées et enregistrées quelque part me donnait une forme de satisfaction.

 

Je me retrouvais alors avec des VHS remplies d'émissions accompagné de l'impression que le magnétoscope les avait littéralement visionné pour moi, comme je me retrouve aujourd'hui avec un tas de livres dans ma Kindle qu'elle lit pour moi.

Ceci me dispense donc de les lire et je peux vaquer à des occupations bien plus ennuyeuses et insatisfaisantes (effet surmoïque).

 

Ce phénomène est ce qu'on nomme en psychanalyse l'interpassivité.

Soit la prise en charge de ma jouissance par l'Autre, ce qui me rend alors passif tout en me fournissant un je-ne-sais-quoi de satisfaction.

 

On pourrait rapprocher cette notion psychanalytique de la notion juridique de procuration.

L'interpassivité se retrouve dans de nombreux domaines :

 

1) La vie quotidienne : les "rires en boite" (rire dans la bande son) des sitcoms américaines qui ne provoquent jamais mon rire mais qui rient pour moi ; pendant ce temps je peux m'endormir après ma journée de travail.

 

2) Rituels religieux : les moines tibétains n'ont qu'à faire tourner une petite roue suspendue à un fil pour remplir le rituel de la prière ; ils peuvent pendant ce temps faire ce qu'ils veulent car objectivement ils sont en train de prier le temps que la roue est en mouvement.

Ou encore les pleureuses professionnelles dans certains pays qui pleurent pour les membres de la famille endeuillée qui, pendant ce temps, peuvent s'occuper des questions d'héritage par exemple.

 

3) Politique : les divers représentants de la gauche française qui se réclament généralement de toutes les guérillas, révolutions, soulèvements qui ont réellement lieu ailleurs, où les gens risquent réellement leur vie (Amérique latine, Europe de l'Est, Palestine ...) ; et pendant ce temps ils peuvent poursuivre leur train-train quotidien ...

 

L'interpassivité se présente comme l'inverse de la ruse de la raison ; alors que celle-ci est la délégation de ma jouissance chez l'Autre, celle-la est l'utilisation de mes passions par l'Autre.

 

 

 

Please reload

Please reload