DC

Aujourd’hui il est plus facile d’imaginer

la destruction de la planète

qu’une sortie

du paradigme économique qui nous gouverne.